Servitude T5

Bourgier & David

Servitude T5Les choses ont bien changé depuis le mariage de Kyriel, censé apporter enfin un peu de sérénité aux Fils de la Terre. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu et aujourd’hui, le royaume est en guerre comme jamais auparavant…
Les Drekkars sont sortis de l’ombre, certaines puissances se sont réveillées et d’autres abattent leurs dernières cartes. Alors que chaque pièce semble enfin en place sur l’échiquier, le dénouement n’a jamais été aussi proche…

Quelques raisons de lire ce chef d’œuvre de la fantasy :

– Pour faire simple, Servitude est sans doute ce qui se fait de mieux en fantasy en BD, et ce, depuis… au moins très très longtemps ! À tous points de vue, cette série sort véritablement de l’ordinaire.
– D’abord, par la richesse de son univers que l’on découvre davantage à chaque tome, passant d’un lieu à un autre, découvrant à chaque fois de nouveaux peuples…
– Ensuite parce que tout cela nous implique totalement dans ce récit, que l’on s’attache de plus en plus à chaque personnage, à chaque peuple, à mesure que l’on découvre ou comprend les enjeux, les motivations de chacun. Il y a d’ailleurs en cela de fortes similitudes avec Le Trône de fer !
– Il y a donc une vraie dramaturgie et une vraie tension, un suspens qui nous tient depuis plus de 10 ans maintenant en haleine et qui prendra bientôt fin dans un ultime tome (initialement prévue en 5 tomes, la série sera finalement en 6 tomes, afin d’éviter une trop forte pagination sur le dernier volume…). Tout semble désormais en place, plusieurs indices nous laissent envisager certains dénouements, mais tout reste à faire encore !
– Et puis graphiquement, c’est du jamais vu ! C’est d’ailleurs ce qui frappe en premier en ouvrant le premier tome : un dessin d’une grande précision, très dynamique pourtant, tout en sépia… C’est juste magnifique ! Si c’est ce qui frappe en premier, j’ai tenu à le mettre en dernier, car finalement Servitude, c’est bien plus que cela !