Omega men

King et Bagenda

Omega men - Nef des fous - Librairie comics RennesAux confins de l’univers, un groupe de planètes du système Vega exploite un minerais, le stellarium, seul capable d’assurer aux planètes de ne pas connaître le sort de la regrettée Krypton.

Mais cette alliance cache pourtant de lourds secrets et un groupe de terroristes, les Omega Men, est prêt à tout pour exposer aux yeux de tous la vérité. Pour cela, ils n’hésitent pas à enlever un Green Lantern et à le transformer en bombe vivante…

Quelques raisons de lire ce superbe album :

– À l’instar du merveilleux Mister Miracle, Omega Men est un récit complet qui ne nécessite aucune connaissance préalable de l’univers DC. Il est question à  un moment de la planète de Superman, Krypton, mais tout ce que l’on a besoin de savoir à son sujet, c’est qu’elle a explosé (si vous ne le saviez pas, maintenant c’est le cas, désolé de vous l’apprendre comme ça…). Quant au Green Lantern, il est juste nécessaire de savoir que c’est quelqu’un de puissant et qui tente d’œuvrer pour le bien de l’univers. Tout ça est bien évidemment évoqué aussi subtilement que rapidement dans l’album.

– Scénaristiquement, c’est Tom King, donc encore une fois, c’est absolument génial. Après une mise en place progressive, il nous propose un space-opera absolument captivant. À noter que pour une fois, le quotidien n’est pas un aspect central du récit…

– Graphiquement, Barnaby Bagenda nous offre un trait moderne et dynamique, qui colle parfaitement à ce récit de SF explosif. Il ose même quelques planches en gaufrier qui feront immanquablement sourire ceux qui ont lu Mister Miracle avant (dans l’ordre des sorties Urban…).

– Récit de science fiction haletant, Omega Men est aussi une réflexion sur le bien et le mal, sur les réactions de chacun fasse à l’horreur et les différents points de vue. Les Omega Men, héros de cette histoire, ne sont ils pas pour autant d’affreux terroristes ? Mais qui sont pourtant les réels « méchants » de cette histoire ? Tout est bien plus compliqué, subtil et intéressant qu’il n’y paraît de prime abord…

– Plaisant au départ, Omega Men gagne en qualité et en richesse au fil des pages, pour devenir à mon sens, lui aussi, une des publications de cette année !