Infinity 8 T7

Trondheim et Boulet

Infinity 8 T7 - Nef des fous - BD RennesAlors que l’YSS Infinity fait route depuis la Voie lactée jusqu’à la galaxie d’Andromède, l’expédition est interrompue par la découverte d’un amas de tombes et sépultures semblant constituer une gigantesque nécropole de la taille d’un système solaire.

Afin d’explorer la zone sans toutefois perdre de temps sur le voyage, le capitaine du vaisseau, un Tonn Shär, décide de lancer la procédure 8, permettant huit fois d’envoyer un agent explorer la zone et de revenir en arrière au bout de 8h si les découvertes ne sont pas satisfaisantes…

Quelques raisons de lire cette excellente série :

– Après des débuts un peu timides, avec notamment un sergent particulièrement lourdeau à chaque lancement de mission, la série gagne en richesse et en qualité à chaque tome.

– En parallèle de cette qualité grandissante, le rythme et la tension suivent la même progression, à mesure qu’on découvre différents éléments, on est littéralement capté par les récits successifs, enchaînant les tomes les uns après les autres presque frénétiquement.

– La série est présentée par les auteurs comme un récit Pulp, ouvertement fun et, en cela, on peut parler de véritable réussite. Mais elle ne se contente pas de ça, abordant derrière cette légèreté et cette action prépondérantes tout un tas de thèmes et de pistes de réflexions : l’intelligence artificielle, la robotique en générale, les voyages dans le temps, la place de l’humain sur Terre et dans l’univers…

Infinity 8 est une série concept, et ce concept justement, c’est d’avoir huit tomes et pour chacun, des auteurs différents, des personnages différents, même si certains se croisent ou font de brèves apparitions dans divers albums. Huit tomes que l’on pourrait, a priori, lire dans n’importe quel ordre, en tout cas jusqu’au tome 5, celui-ci étant le premier à apporter des réponses à l’intrigue principale.

– Orchestrée par Lewis Trondheim, la série affiche quelques grands noms autour de lui : Boulet, Guibert, Kris, Mourier, Vatine, Vehlman, Zep… Du très beau monde en somme pour cette série fun et terriblement captivante !