Valiant... Mais qu'est-ce donc ?

Plein de nouveaux noms, de nombreuses séries qui ne parlent à personne et une sensation oppressante que tout s’imbrique et qu’il est bien trop compliqué de jeter ne serait-ce qu’un œil dans cet univers. Du coup, comment s’y retrouver ? Quelles séries valent vraiment le coup ? Par quoi commencer et surtout, pourquoi lire Valiant ? L’idée de ce dossier est de répondre au moins en partie à ces questions, d’apporter des clefs aux néophytes en panique, d’éveiller la curiosité de certains et de partager aussi avec les lecteurs connaissant l’univers qui voudraient approfondir certaines choses et, qui sait, faire quelques découvertes.

L’univers Valiant, en quelques mots, c’est notre monde, celui que l’on connaît, avec des lieux connus, des organisations gouvernementales existantes, mais avec quelques petites variantes. La plus notable est bien sûr l’existence de personnages dotés de pouvoirs, appelés les psiotiques. Il est pourtant difficile d’utiliser les termes de super-héros ou de super-vilains, le monde de Valiant est un monde réaliste, crédible, aux antipodes de concurrents plus manichéens, où les menaces sont pourtant nombreuses et variées. Le fait d’avoir un univers si jeune permet d’ailleurs de ne pas subir une continuité de 70 ans, de pouvoir faire énormément de choses avec l’univers, ses personnages, avec de vraies tensions quand c’est nécessaire.

Scénarisés par des auteurs talentueux, dont certains de renom (Lemire, Kindt, Milligan, Diggle…), les albums Valiant offrent une parfaite alternative aux deux géants de l’édition US. Et s’il est vrai que beaucoup d’éléments s’imbriquent d’une série à l’autre, tout n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Ces imbrications ont plutôt tendance à enrichir chaque lecture, à rendre celles-ci meilleures au fil des pages, au fil des détails qui s’éclairent. En fait, Valiant, ce n’est pas compliqué, c’est juste extrêmement riche et passionnant, et il suffit de se lancer…

I. Comment bien commencer ?

Pour commencer, le plus simple me paraît être la lecture de ce qu’on peut considérer comme les séries principales, les grands arcs centrés sur un personnage ou un groupe de personnages, où l’ont découvre progressivement l’univers, au fil des rencontres. Chaque arc permet en fait de s’intéresser pleinement à un personnage, et d’en découvrir d’autres peu à peu…

a. Aric et XO Manowar

XO Manowar T1 - Nef des fous - Librairie comics RennesXO Manowar, c’est l’histoire d’Aric, neveu du roi wisigoth Alaric (celui qui mis Rome à sac en 410). L’histoire commence en 402 ap JC alors que les Wisigoths, chassés de leurs terres par les Huns, sont en guerre contre l’Empire romain. Aric est enlevé par un peuple extra-terrestre, les Vignes. Devenu esclave sur leur vaisseau, il découvre qu’il serait une sorte d’élu, capable de porter l’armure Shanhara vénérée par ce peuple. Investi des pouvoirs de l’armure, il revient sur Terre pour rendre à son peuple sa liberté mais se rend vite compte que le temps ne s’est pas écoulé de la même façon dans l’espace et que seize siècles sont passés…

Aric est un personnage ambigu, qui va beaucoup évoluer au cours de la série : d’abord esclave, héros libérateur de son peuple, il va devenir un parfait tyran en menant celui-ci à travers l’espace et le temps selon sa seule volonté… Les nombreuses menaces et les différentes organisations rencontrées vont peu à peu le remettre sur le droit chemin.

XO Manowar permet d’aborder et de développer un des pans de l’univers Valiant : les extra-terrestres. Ceux-ci peuvent représenter un véritable danger (Les chasseurs d’armures, avec les événements de Mexico ou de Los Angeles…), ou jouer, comme les Vignes, un rôle plus ambigu. Ces derniers, présentés initialement comme des colons esclavagistes ayant projeté d’envahir la Terre jouent pourtant à de nombreuses reprises un rôle d’alliés…

Focalisée sur le personnage d’Aric, son armure et son peuple, la série XO Manowar est une gigantesque saga de science-fiction de très grand qualité, où l’on rencontre peu à peu quelques personnages fondamentaux de l’univers Valiant : Gilad, Ninjak, ou encore Livewire…

b. Harbinger et les psiotiques

Harbinger - Nef des fous - Librairie comics RennesSi vous vous posez la question, et bien qu’il existe plusieurs chemins, s’il n’y avait qu’un album par lequel débuter dans l’univers, ce serait l’intégrale Harbinger !

Harbinger est l’histoire de deux hommes, si semblables et pourtant si différents. Psiotiques extrêmement puissants, ils possèdent tous les deux des pouvoirs de télépathie et de contrôle mental, entre autres. D’un côté, Toyo Harada, rescapé d’Hiroshima, qui se présente comme un grand bienfaiteur qui a une vision pour le monde et qui est prêt à tout pour la réaliser, quel qu’en soit le prix. Ce serait très réducteur mais pourtant pas si loin de la réalité d’en faire le « méchant » de l’univers Valiant. De l’autre, son ancien élève, Peter Stanchek, qui partage une partie de sa vision mais réprouve ses méthodes. Harbinger raconte leur conflit et toutes les implications qu’il peut avoir sur le monde, sur l’humanité et les autres psiotiques…

Les psiotiques constituent l’élément central de l’univers Valiant, ils pourraient aisément être comparés aux mutants de chez Marvel, il s’agit tout simplement d’humains aux pouvoirs spéciaux. Certains sont plus puissants que d’autres, ont des pouvoirs plus « utiles » que d’autres. Ceux-ci ne sont pas choisis, mais « découverts » au moment de l’activation, un procédé risqué qui a de très fortes chances d’entraîner la mort de celui qui le subit. Certains psiotiques sortent de l’ordinaire et posent différentes questions sur ces pouvoirs : Peter, par exemple, est capable d’activer des psiotiques sans le moindre risque, Darpan, fidèle d’Harada, s’est activé tout seul et parvient au fil de la saga à transformer ses propres pouvoirs…

Harbinger voit surtout émerger différents groupes, souvent en réaction aux agissements d’Harada : Génération zéro, qui sont des gamins emprisonnés pendant des années par une organisation gouvernementale (Projet Rising Spirit) pour mener des expériences sur eux, ou encore les Renégats, menés par Peter Stanchek qui luttent ouvertement contre son ancien mentor. Ces groupes seront d’ailleurs développés ensuite dans des séries qui leur sont consacrées.

c. Bloodshot et le Projet Rising Spirit

Bloodshot - Nef des fous - Librairie comics RennesBloodshot, c’est un peu l’envers du décor Harbinger, qu’on peut lire après pour voir les événements d’un autre point de vue ou avant, indifféremment.

On ne sait pas grand chose du projet Bloodshot, si ce n’est qu’il a été mis en œuvre par le Rising Spirit pour essayer de créer un super soldat. Si le premier modèle a été conçu il y a des décennies, le modèle actuel a été créé vers 2000, en incorporant de la nano-technologie et des souvenirs fictifs dans le corps et l’esprit de quelqu’un qui ne se rappelle plus de sa véritable identité.

Pour faire simple, Bloodshot est une véritable machine, un tueur sans limite rendu invulnérable par les nanites qui le reconstruisent sans cesse, sans la moindre considération morale. Manipulé par le PRS, il est chargé de récupérer des enfants dotés de pouvoirs pour les ramener dans un centre, tout en pensant les libérer de ravisseurs fictifs. La série, excellente, est l’histoire de ce super-soldat, impitoyable, qui va un jour prendre conscience, accompagné d’une humaine et d’une psiotique, des horreurs que cache le PRS…

d.The Valiant ?

The Valiant - Nef des fous - Librairie comics RennesL’album The Valiant revient souvent dans la liste des albums intéressants pour débuter dans cet univers. Je ne suis pas vraiment de cet avis.

Déjà parce qu’il s’apprécie d’autant mieux en le lisant après avoir lu quelques autre albums et notamment l’intégrale Bloodshot, puisqu’il met le héros de cette dernière au centre de l’intrigue, un événement fondamental survenant en fin d’album. Mais aussi et surtout parce The Valiant présente presque tous les personnages de l’univers, sans grande distinction, sans progression et que ça fait beaucoup d’informations à digérer pour un album aussi court.

L’histoire commence avec Eternal Warrior, un guerrier qui traverse le temps en protégeant la Terre et son défenseur, le Géomancien. Ayant plusieurs fois échoué dans sa mission, il fait aujourd’hui appel à l’ensemble des héros de l’univers Valiant, afin de protéger Kay, la nouvelle géomancienne, de l’Ennemi immortel… Plus qu’un tome pour débuter, The Valiant me paraît être une excellente transition entre deux moments, entre les séries de départ de l’univers et celles qui suivent, sans être pour autant l’album le plus palpitant. À noter en tout cas que sa lecture est quasi impérative avant de lire Bloodshot Reborn

II. Pour approfondir l’univers

Maintenant que les bases sont assimilées, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour en découvrir davantage et constater que de nombreuses choses s’éclairent et prennent sens au fil des lectures.

a. Continuer avec les grands arcs

XO Manowar (2018) T1 - Nef des fous - Librairie comics RennesAprès les trois intégrales XO Manowar, pour retrouver les aventures d’Aric, il est possible d’enchaîner avec la série en cours : XO Manowar 2018. L’action se passe des années plus tard, alors qu’Aric a laissé sa vie, son peuple et son armure derrière lui. Parti sur une autre planète, il se retrouve engagé comme soldat au sein d’un conflit entre deux peuples extra-terrestres… Pour le moment, et même si c’est M. Kindt au scénario et que les choses mettent toujours du temps à se mettre en place avec lui, on ne retrouve pas le souffle épique de la première série. À confirmer avec le tome 2 à venir, mais pour l’instant, il s’agit peut être de la seule série de l’univers qui m’ait déçu…

Bloodshot reborn - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Bloodshot USA - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Bloodshot salvation T1 - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Après Bloodshot, et donc après The Valiant, trois séries Bloodshot se succèdent. Dans l’ordre, cela fait donc Bloodshot : Reborn, Bloodshot : USA puis Bloodshot : Salvation, série actuellement en cours. Difficile de détacher une série des autres tant la qualité de celles-ci est égale et de très haut niveau et tant celles-ci se suivent. Après The Valiant, Bloodshot a été libéré de ses nanites et tente de vivre une vie tranquille, en simple humain. Sauf qu’évidemment, son passé va frapper à sa porte et qu’il va faire le choix de reprendre ce qu’il considère comme son devoir, sa malédiction, pour le bien de tous…

On va découvrir dans ces séries que plusieurs Bloodshot ont servi avant lui, avec différents degrés de modernité, avec un ton parfois bien différent de ce à quoi on avait pu être habitué. Avec Harbinger et les séries qui en découlent, et sans remettre en question le reste de la production (au contraire), les séries Bloodshot sont pour moi les meilleures publiées dans cet univers.

Imperium - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Génération zéro - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Secret weapons - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Après Harbinger, les choix sont un peu plus nombreux. On peut lire un des deux autres chefs-d’œuvre de cet univers : Imperium, qui est une sorte de pendant sombre de l’intégrale Harbinger. L’action se déroule en même temps et vient apporter des précisions et compléter cette dernière, en développant notamment les agissements d’Harada et les réactions qui naissent face à son organisation. Il semble pourtant important de préciser que si les deux albums se déroulent presque en même temps, la lecture d’Harbinger est préférable (si ce n’est plus) avant de lire Imperium.

Ensuite, plusieurs albums ou série vont s’attarder sur des groupes de psiotiques découvert dans l’intégrale Harbinger pour la plupart. Sans ordre particulier, vous pouvez donc lire les deux récits complets Génération zéro et Secret weapons. Dans le premier, on suit le groupe d’enfants psiotiques libérés par Bloodshot qui tentent de mettre leurs pouvoirs au service de ceux qui en valent la peine. Les personnages sont variés et attachants. Parmi eux, Animalia, gamine capable de se changer en animal qu’elle a déjà vu, sachant qu’ayant passé sa vie enfermée, elle n’a vu que des animaux de dessins animés…

L’autre récit met en scène Livewire, ancien bras droit d’Harada qui a retrouvé des enfants mis dans un centre à la suite de leur activation, leurs pouvoir étant jugés inutiles. Le groupe, composé de Nicole qui parle aux oiseaux, d’Owen qui invoque des objets aléatoirement et d’Avichal qui fait la statue, est poursuivi par un tueur. En terme de qualité, ces deux albums figurent vraiment dans le haut du panier Valiant, c’est dire.

Harbinger renegade T2 - Nef des fous - Librairie comics RennesAprès avoir lu Génération zéro, l’excellente série en deux tomes Harbinger Renegade traite du groupe rival de Toyo Harada, celui qui a fait chuter son empire : les Renégats. Le groupe, dirigé par Peter Stanchek a participé à la révélation des secrets d’Harada avec le hacker @X, une guerre a suivi, le groupe en est ressorti meurtri et s’est séparé. Sous l’impulsion de Faith, il se reforme afin de continuer la lutte. Cette série est fondamentale dans l’univers Valiant, suite logique de Harbinger (avec Génération zéro et Faith qui s’intercalent), elle sert également de transition à l’événement important en préparation : Harbinger Wars 2 !

b. Quelques séries Stand-alone : Ninjak, Faith

Ninjak et Faith sont deux séries qui peuvent se lire sans avoir rien lu d’autre. Elles permettent pourtant de développer des personnages croisés à maintes reprises dans les séries précédemment évoquées.

Ninjak T1 - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Fith T1 - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Faith et la Future force - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Ninjak, c’est le Batman de Valiant. Agent du MI-6, ses parents sont des agents secrets toujours absents. Colin King vit donc seul dans une immense propriété depuis très jeune, éduqué par son majordome. Possédant des ressources quasi-illimitées et une volonté de fer, il a à sa disposition un équipement ultra-sophistiqué qui lui a permis, en plus de son entraînement, de passer du stade de simple espion à celui de maître assassin. Dans la série qui lui est consacrée, Ninjak tente d’infiltrer un réseau de trafiquants d’armes afin de le démanteler… Une série d’espionnage fun et bien écrite, dans laquelle on apprend pas mal de chose sur un des personnages les plus mystérieux de l’univers Valiant.

Faith, c’est sans doute le seul personnage qu’on pourrait qualifier de super-héros au sein de cet univers. Du moins, c’est ce qu’elle aspire à être et c’est comme ça qu’elle se définit elle-même. Chronologiquement, sa série se déroule après Harbinger et avant Harbinger Renegade, mais on peut très bien lire sa série sans rien lire d’autre. On suit les aventures de cette super-héroïnes geek, après la dissolution des Renégats, alors qu’elle vient faire le bien à Los Angeles, en menant une double-vie, cachée derrière une identité secrète de journaliste (toute ressemblance avec un personnage existant est volontaire et l’amuse beaucoup). Cultures pop et geek se mêlent dans cette série déjantée ! L’album Faith et la Future force, génial, se passe directement après. On y croise à peu près tous les personnages de l’univers Valiant. À lire absolument, mais pas en premier donc…

c. Des cross over : Book of death, The Valiant et Rapture

Trois albums peuvent servir de transition entre certaines séries déjà évoquées et les séries en cours plus récentes : Book of death, The Valiant et Rapture. Ces albums indépendants ont la particularité de mettre en scène plusieurs personnages de l’univers Valiant, comme des cross-over entre plusieurs séries. Tous trois sont aussi les seuls à parler d’un personnage important de l’univers, en décalage avec les personnages mais qui semble ici servir de lien entre eux : la Géomancienne.

The Valiant - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Book of death
Rapture - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Si dans The Valiant, on suivait Kay, dans Book of death et Rapture, on suit celle qui lui a succédé dans ce rôle de protectrice de la Terre : Tama. Book of death est un album aussi bon que déroutant, dans lequel le livre des géomanciens, que seule Tama peut lire, annonce un avenir bien sombre. En plus de l’intrigue principale qui nous fait découvrir Gilad, le guerrier immortel (il est préférable de lire cet album avant de lire Eternal warrior), on va découvrir les morts annoncées de quatre personnages importants de l’univers. Reste à savoir si ces prophéties se réaliseront…

Dans Rapture, on retrouve Tama dans une sorte de quête initiatique, tout en croisant des personnages comme Ninjak, Shadowman ou Punk Mambo… Très honnêtement, parmi toute la production Valiant, cet album, à lire après Ninjak et Shadowman, me semble, sans être vraiment mauvais, du moins le plus dispensable, même s’il servira peut être de base à la prochaine série Ninja-K…

III. Pour changer un peu…

Valiant, ce n’est pourtant pas que des psiotiques et des extra-terrestres à notre époque, il y a aussi des frères immortels, une secte bizarre, un protecteur du monde des morts, un personnage qu’on pourrait assimilé à une divinité, une autre avec une crête rose sur la tête, des voyageurs temporels… Tous ces personnages, parfois rencontrés dans d’autres séries, apportent certes quelques précisions à cet univers, mais ils sont surtout là pour apporter de la variété à celui-ci.

a. Des séries… différentes : Quantum & Woody, Shadowman et Divinity

Bien sûr, les séries Ninjak et Faith pourraient rentrer dans cette catégorie, mais puisqu’on en a déjà parlé, on va plutôt s’attarder sur les autres.

Divinity T3 - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Shadowman - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Quantum and Woody T1 - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Divinity raconte l’histoire d’Abram Adams, un enfant abandonné, recueilli en 1941 par l’Union soviétique qui veut en faire un parfait soldat. En 1960, alors que la guerre des étoiles fait rage et que les États-unis sont en passe de gagner la bataille pour la lune, l’URSS décide d’aller plus loin et d’envoyer trois agents explorer l’univers. Quand il revient de son périple des années plus tard, Abram se fait appeler Divinity et il est désormais capable d’offrir aux gens ce qu’ils désirent le plus… Peut être la série la plus étrange de l’univers Valiant, avec ce personnage qui est revenu de l’espace et semble désormais complètement déconnecté de tout, tout en étant omnipotent. La série, en trois tomes, gagne en intérêt au fil des albums, pour arriver à un grand moment : le Stalineverse, univers Valiant alternatif où tous les héros connus luttent désormais pour le bien de l’URSS…

La série Shadowman sort également de l’ordinaire, en changeant du cadre habituel, nous plongeant dans l’ambiance du Bayou et de la Nouvelle-Orléans. Jack Boniface a hérité des pouvoirs de son père, possédé par un loa (un esprit vaudou). Sa mission est de maintenir la porte fermée entre le monde des morts et celui des vivants. Très originale, cette série, centrée sur le personnage de Jack et sur sa légitimité, permet de rencontrer des personnages que l’on croise épisodiquement dans d’autres albums : Punk Mambo ou encore Dr Mirage (qui devrait avoir un album à elle en 2019). Le côté sorcier, monde des morts et exorcisme n’est pas sans rappeler Hellblazer, écrite elle aussi (entre autres) par Peter Milligan.

Quantum & Woody est sans doute la série la plus décalée par rapport à l’univers classique (avec Britannia, pour d’autres raisons). On suit deux frères adoptifs, dont le père vient de mourir. Ce dernier participait à des expériences scientifiques étranges qui vont provoquer une explosion alors que les deux frères fouillent le laboratoire. Rescapés de l’explosion, ils possèdent désormais chacun un don, l’un possédant une arme, l’autre un bouclier, mais doivent régulièrement heurter leurs bracelets au risque d’être désintégrés. Deux frères que tout oppose et qui se détestent vont donc devoir cohabiter et jouer les super-héros… avec assez peu de réussite. Heureusement, un bouc qui lance des laser les accompagne… L’album The Deliquents, qui s’insère entre la série Quantum & Woody et Q&W must die, sert de cross-over avec la série Archer & Armstrong.

b. Autres temps : Britannia, Rai et War mother

Britannia T1 - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Rai T2 - Nef des fous - Librairie comics Rennes
War mother - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Si la saga d’Aric commence au début du cinquième siècle dans XO Manowar, Britannia nous emmène encore plus loin, en 65 ap JC, sous le règne de Néron. On y suit le Romain Antonius Axia, envoyé en Bretagne pour enquêter sur d’étranges disparitions. Antonius aurait hérité de vestales une sorte de pouvoir, qui ressemble davantage à une grande intuition, lui permettant de déceler des indices et donc de devenir une sorte de détective avant même que le concept existe. Britannia nous permet donc de changer radicalement de cadre temporel et de suivre une histoire qui pour le moment, n’a pas le moindre lien avec le reste de l’univers

Dans l’autre sens chronologique, les séries Rai et War mother nous transportent des millénaires plus tard, en 4001, alors que la Terre est devenue inhospitalière et que de nombreux humains vivent au Néo-Japon, immense mégalopole en orbite dirigée par une intelligence artificielle omnisciente, Père. Rai est son bras armé, résultat de croisements entre une humaine et des éléments de vie artificielle. Dans la série portant son nom, il doit enquêter sur le premier meurtre qui a lieu dans la cité depuis plus de 1000 ans, nous faisant ainsi découvrir un décor futuriste ultra technologique. De la science fiction aux allures de Blade runner et de Big Brother, qui finit en apothéose au second tome après, comme souvent avec M. Kindt, une mise en place un peu longue…

Dans War Mother, le point de vue est inversé. On est toujours en 4001, mais cette fois sur Terre, avec Néo-Japon visible dans le ciel. L’album apporte donc un parfait complément à la série Rai, dans un contexte post-apocalyptique et naturaliste. Très plaisant, il est sans doute préférable de lire Rai avant, bien que ce ne soit pas indispensable, afin d’en profiter pleinement…

c. Les frères Anni Padda : Archer & Armstrong, Eternal warrior, Ivar

Archer & Armstrong - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Ivar Timewalker - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Eternal warrior - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Ces derniers albums, on aurait pu les mettre un peu n’importe où. Ils peuvent servir de commencement, en tout cas pour Archer & Armstrong, ils peuvent compléter parce qu’on y croise de nombreux personnages de l’univers ou développent des personnages qu’on croise de temps en temps dans d’autres séries. Ils sont aussi fondamentaux qu’inutiles et changent radicalement des autres en terme de type de récit, de tonalité… Ils concernent tous un des trois frères Anni Padda.

Aram (Armstrong), Gilad et Ivar sont trois frères qui, au cours d’un rituel mystique mal contrôlé, se sont retrouvés en possession du Don, une sorte de pouvoir ou de malédiction, les rendant immortels (pour faire simple). Dans Archer & Armstrong, Archer est enrôlé dans une secte qui n’a pour but que de tuer le mal absolu qui n’est autre qu’Armstrong et va se rendre compte bien vite que le véritable ennemi n’est pas celui qu’il croit. Archer possède la capacité de copier tout pouvoir ou particularité qu’il a déjà vu. Un don qui le rend donc particulièrement puissant. Armstrong, lui, est immortel… et alcoolique…

Ivar, Timewalker, c’est Dr Who version Valiant. On suit donc Ivar, alors qu’il débarque dans un laboratoire afin d’empêcher les Prométhéens, des êtres étranges d’apparence humaine, de tuer la scientifique Neela Sethi, avant que celle-ci n’invente le voyage temporel. Ensemble, ils vont naviguer à travers le temps, de portails en portails en créant divers paradoxes en essayant de les résoudre. Le quotidien des voyageurs temporels en somme. Dans Faith et la Future Force, sorte de Dr Who encore plus assumé, c’est Neela qui a pris les commandes et qui va tenter avec Faith et tous les héros Valiant de remettre l’Histoire dans le bon sens. Deux récits plein de second degré, à part, mais vraiment excellents !

Gilad, on l’a déjà vu dans Book of Death et dans The Valiant. L’album Eternal warrior lui est entièrement consacré. On en apprend davantage sur son « immortalité », sur ce héros qui, à chaque fois qu’il meurt, retrouve sa femme et ses enfants dans un havre de paix qu’il décide pourtant de quitter à chaque fois, le cœur lourd, juste parce que sa mission l’appelle. Eternal warrior, c’est en fait 6000 ans de sacrifices, au service de la Terre. Un album lourd de sens, à lire après Book of death donc, qui n’apportera rien à l’univers à proprement parlé, mais qui fait de Gilad un des personnages Valiant les plus intéressants

Pour finir

Savage - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Unity - Nef des fous - Librairie comics Rennes
Eternity - Nef des fous - Librairie comics Rennes

Aujourd’hui, Valiant comprend en France une cinquantaine de titres, édités par Bliss Comics, qui fait d’ailleurs un très bon travail d’édition. C’est donc un univers relativement jeune qui offre pourtant déjà pas mal de matière à quelqu’un qui voudrait s’y plonger. Les titres sont pour la plupart de très haute tenue et apportent un vrai renouveau par rapport à ce que l’on peut lire aujourd’hui dans d’autres univers (sans pour autant remettre en question les qualités de ces derniers).

Et si les prix des titres présentés comme les plus simples pour commencer à lire du Valiant peuvent un peu rebuter, il faut savoir que ceux-ci valent pourtant vraiment le coup, comme le reste de l’univers d’ailleurs. Ramenés au nombre de pages, ces prix sont d’ailleurs plutôt faible en comparaison du reste du marché. Et si je comprends bien que mettre une cinquantaine d’euros rien que pour tester peut être compliqué, je vous encourage toutefois grandement à franchir le pas, Valiant en vaut vraiment la peine…

L’univers n’est pas parti pour s’arrêter et déjà de nombreux titres qui viendront l’enrichir encore sont annoncés pour la fin d’année et l’année prochaine. Parmi eux, Savage est celui qui me laisse le moins impatient, encore qu’on puisse ne pas être à l’abri d’une bonne surprise. Unity, grande saga réunissant des personnages importants de l’univers (Aric, Livewire, Gilad…) me semble le plus prometteur, Eternity, suite de Divinity, attise ma curiosité et j’ai hâte de voir si le tome 2 de XO Manowar 2018 nous amène vers quelque chose. Pour 2019, en plus de nouvelles séries Ninja-K et Shadowman, ainsi que du Dr Mirage, un album devrait être un des événements comics de l’année : Harbinger wars 2…

Chronologie indicative issue du site de l’éditeur : https://www.bliss-comics.com/