Pierre ALARY

Son actualité : Don Vega

Don Vega - Nef des fous - Librairie BD Rennes

Sorti il y a quelques mois, son Don Vega est une franche réussite. Il s’agit d’un récit complet dans lequel il retrace les aventures d’un groupe d’opprimés en Californie au milieu du XIXème siècle. Ces villageois vivent et survivent grâce à la un mythe vivant, un justicier qui pourrait être n’importe qui, caché derrière ce masque noir. Aventure rythmée servie par le trait rond et dynamique caractéristique de l’auteur (il vient de l’animation et ça se voit !), cet album offre un très bon moment de lecture !

Un très gros coup de cœur : Mon traître

Mon traître - Nef des fous - BD Rennes

Il y a 3 ans, Pierre Alary adaptait Mon traître de Sorj Chalandon, un récit d’une force rare sur l’Irlande, l’engagement, l’amitié et… la trahison. Un texte poignant, que l’auteur conserve ici afin de ne pas dénaturer l’œuvre originale. Pierre Alary nous offre ici sans doute une des plus belles BD de ces dernières années ! Le titre nous l’indique, la préface nous le raconte, les extraits d’interrogatoire qui parsèment le livre nous le confirment, on sait ce qu’il va se passer et pourtant, quand cette trahison est découverte, on la prend de pleine face, comme l’auteur avant nous. Un album fort et émouvant, dans un style graphique et des couleurs plus doux qu’à l’accoutumée.

Retour à Killybegs - Nef des fous - Librairie BD Rennes

Dans Retour à Killybegs, Sorj Chalandon (et donc Pierre Alary dans son adaptation) décrit la genèse, les raisons de cette trahison. Cet album apporte les réponses à de nombreuses questions posées dans l’album précédent. Si Mon traître se suffit très largement à lui-même, il serait en revanche bien dommage de lire Retour à Killybegs seul. À titre personnel, ce ne sont pas franchement les explications qui m’ont plu dans ce livre, je ne les ai jamais trouvées nécessaires et elles ont presque parfois tendance à trop justifier un acte qui aurait très bien pu s’en passer. Pour moi la force réelle de cet album, c’est le traitement autour de l’Irlande. Retour à Killybegs nous apporte et nous apprend bien plus de choses sur l’Irlande et l’IRA, son combat, ses révoltes. En somme, le premier me semble bien plus fort humainement, le second plus intéressant historiquement.

Silas Corey

1916, en pleine Première guerre mondiale, Silas Corey se fait retirer du front, pour une raison douteuse : Intolérance au plomb… Georges Clémenceau, alors ministre de l’Intérieur, va faire appel à lui pour retrouver un de ses agents qui aurait disparu. Silas Corey accepte mais, habitué à un certain luxe et pas forcément satisfait de la paye proposée par Clémenceau, ne va pas hésiter à revendre les informations collectées à plus offrant, quitte à ce qu’il s’agisse de personnes loin d’être recommandables…
Silas Corey est une série qui mêle récit historique, action et enquête et qui constitue à mon goût un des meilleurs scénarios écrits par Fabien Nury (et ce n’est pas peu dire). Pour le moment, quatre tomes sont sortis, correspondants à deux diptyques et donc, si les histoires se terminent à chaque fois, vue la qualité, on attend une suite avec impatience !

Mais aussi : Belladone, Sinbad, Moby Dick ou encore son Conan

Conan - La reine de la côte noire - Nef des fous - Librairie Rennes

Bibliographie sélective

– Belladone, avec Ange, intégrale, Soleil.
– Conan, avec J-D. Morvan, récit complet, Glénat.
– Don Vega, récit complet, Dargaud.
– Moby Dick, avec O. Jouvray, récit complet, Soleil.
– Mon traitre / Retour à Killybegs, d’après S. Chalandon,  récits complets, Rue de Sèvres.
– Silas Corey, avec F. Nury, 4 tomes ou 2 intégrales, Glénat.
– SinBad, avec Arleston, 3 tomes ou 1 intégrale, Soleil.